RSS

21 février 2018

0 Commentaire

CITATION SUR ….LA PLUIE

LE CHANT DE LA PLUIE

Je suis des fils d’argent que les dieux lancent depuis des hauteurs.

La nature alors me prend pour orner les vallées.

Je suis de belles perles tombées du diadème d’Ishtar et que la fille du marin a dérobé pour en servir les champs

A  l’heure de la sérénité je frappe de mes doigts délicats la vitre des fenêtres,

Il en résulte une mélodie que les âmes sensibles peuvent saisir.

La chaleur de l’air me donne vie alors que je tue la chaleur de l’air.

Je suis le soupir de la mer, la larme du ciel, le sourire du champ.

Tel est l’amour – un soupir de la mer des sentiments,

Une larme du ciel de la pensée,

Et un sourire du champ de l’âme.

KHALIL GIBRAN

PLUIE ET ARC EN CIEL

19 février 2018

0 Commentaire

L’HOMME ET LA MER

Homme libre, toujours tu cheriras la mer!

La mer est ton miroir, tu contemples ton âme

Dans le déroulement infini de sa lame,

Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer

Tu te plais à plonger au sein de ton image

Tu l’embrasses des yeuxet des bras, et ton coeur

Se distrait quelquefois de sa propre rumeur

Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage

Vous etes tous les deux ténébreux et discrets

Homme, nul n’a sondé le fond de tes abimes

O mer, nul ne connait tes richesses intimes

Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets

Et cependant voilà des siècles innombrables

Que vous vous combattez sans pitie ni remords

Tellement vous aimez le carnage et la mort

O lutteurs éternels, ô frères implacables

CHARLES BAUDELAIRE

Les fleurs du Mal 

homme-a-la-mer_1178293875

11 février 2018

0 Commentaire

UNE FEMME EST L’AMOUR

Une femme est l’amour, la gloire et l’espérance

Aux enfants qu’elle guide,à l’homme consolé

Elle élève le coeur et calme la souffrance.

Comme un esprit des cieux sur la terre exilée.

Courbé par le travail ou par la destinée,

l’homme a sa voix s’éleve et son front s’éclaircit,

Toujours impatient dans sa course bornée,

Un sourire le dompte et son coeur s’adoucit.

Dans ce siècle de fer la gloire est incertaine :

Bien longtemps à l’attendre il faut se résigner

Mais qui n’aimerait pas, dans sa grâce sereine,

La beauté qui la donne ou qui la fait gagner ?

                                     GERARD DE NERVAL

a ka plage

5 février 2018

0 Commentaire

LES LARMES

On aimerait comprendre le fonctionnement de l’être humain, changer et aller mieux, mais on n’a pas    forcement le temps de lire d’imposants ouvrages de psychologie, voici donc, en quelques articles un résumé de la connaissance de soi et de son vécu…Dire l’essentiel en peu de mots : A comme    Amour,B comme bonheur, C comme communication …

 

K COMME KLEENEX

Pleure t-on forcément chez le psychologue ? Doit-on s’armer d’une boite de kleennex lorsque on entre dans    son cabinet ? Non, bien sur, car il en dispose plus d’une boite …

Plus sérieusement, les larmes ne sont pas nécessairement au rendez vous lorsqu’on entreprend un travail    sur soi. Cette croyance erronée provient de la confusion qui règne encore entre le travail d’une psychologue et celui d’un psychanalyste.

 

Le psychologue aide son patient à  :

 

- mettre des mots sur son vécu et ses sentiments problématiques.

- résoudre une difficulté particulière( par exemple problème de communication avec son    conjoint).

- comprendre et modifier certains comportements ( alcoolisme-violence, etc …)

-apprendre de nouvelles attitudes ( affirmation de soi, gestion de la colère, etc    ….)

Il n’est absolument pas nécessaire de remonter le temps et de raconter son enfance, contrairement aux    idées reçues.

 

QUI SONT LES PSYCHOLOGUES ?

Un psychologue ne peut se prétendre tel et exercer en cabinet  que s’il a achevé une formation    universitaire complète couronnée d’une maîtrise ( ou  diplôme équivalent). Sa formation ne l’autorise pas à entreprendre des psychothérapies. Pour cela, il doit encore effectuer une    formation post grade poussée notamment au contact des patients psychiatriques ainsi que de nombreuses heures de supervision et de travail sur soi ..

 

Chez le psychanalyste au contraire, on va faire un long et patient travail d’exhumation de conflits et de    traumatismes refoulés dans l’inconscient. Les souvenirs, les rêves, les lapsus, toutes les pensées même les plus anodines servent de matériel pour trouver un accès à la partie sombre du    psychisme. Au cours de l’élaboration, des motivations secrètes et des affects refoulés ont toutes les chance de refaire surface dans la conscience, entraînant pleurs et    colères.

 

LE ROLE DES LARMES :

Au delà de ces différences de nature professionnelle, on peut s’interroger sur la place des larmes et    de la tristesse dans la société actuelle. Pourquoi serait-il honteux ou inconvenant de se laisser aller à verser quelques larmes, à montrer sa détresse ?

 

- Est ce le résidu d’une éducation rigide et castatrice qui relègue l’expression des émotions dans le    royaume de l’interdit?( un vrai homme ne pleure pas, par exemplel)

-Est ce la gêne de montrer sa faiblesse et sa vulnérabilité aux yeux des autres ?

- Est ce le résultat d’un conditionnement véhiculé  par les modèles présentés sur les écrans de    cinéma et de télévision?

 

Mais à force de contenir sa tristesse, de l’intérioriser ,on finit par l’imprimer dans son organisme et    par mettre en péril son équilibre. Des troubles de nature psychosomatique peuvent apparaître, tel des ulcères, des eczémas, des poussées d’herpes, de même que des troubles psychiques (    dépression, angoisse) ..Il a même été démontré que les défenses du corps, son immunité, accusent une diminution marquée à ces occasions, rendant les maladies  de toutes sortes plus    probables.

Il est donc recommandé d’extérioriser sa tristesse et de laisser couler ses larmes.

larmes

 

 

 

3 février 2018

0 Commentaire

LES OISEAUX

LES OISEAUX

Le poète est semblable aux oiseaux de passage,

Qui ne bâtissent point leurs nuits sur le rivage,

  Qui ne se posent pas sur les rameaux de bois.

Nonchalamment bercés sur le courant de l’onde,

Ils  passent en chantant loin des bords.

Et le monde ne connaît rien d’eux

Que leur voix.

ALPHONSE DE LAMARTINE

merles-vol-volant-ciel-coucher-de-soleil-nuages-​​oiseaux_121-69598

31 janvier 2018

0 Commentaire

LES SAISONS DE L’AMOUR

LES SAISONS DE L’AMOUR

Le printemps de l’amour est tout simplement magique parce que chaque journée est faite de découvertes et de nouveautés.

 

10338312_284576015044859_3531977117304281077_n

L’été de l’amour est chaud et éclatant comme le soleil. C’est une période dorée, marquée par la complicité et les rêves partagés…

 

 

a l eau xxxxx

L’automne de l’amour est tendre; c’est un moment paisible où les amoureux récoltent le fruit du bonheur qu’ils ont semé…

 

allee automnale

 L’hiver de l’amour est beau et touchant comme peuvent l’être tous les souvenirs d’un amour dont c’est le perpétuel printemps…

 

ny sous la neige 1

30 janvier 2018

0 Commentaire

UNE VIE

TOUTE UNE VIE

Entre le rire et les pleurs,

Entre l’attachement et le détachement,

Entre le manque et la plénitude,

Entre la dépendance et l’autonomie,

Entre le vrai et le faux,

Entre le masculin et le féminin,

Entre le bonheur et la tristesse,

Entre l’absence et la présence,

Entre la naissance et la mort,

Toute une vie au milieu,

Une vie pour apprendre à nommer ses émotions.

FEMME A LA PLAGE

29 janvier 2018

0 Commentaire

CITATION SUR LES LOUPS

                                                                          .                                                                                           Nous n’avions pour eux aucune haine.

 

Ils faisaient métier de loups comme nous faisions métier d’hommes.

Ils étaient créatures de Dieu.

Comme nous.

Ils étaient nés prédateurs.

 Comme l’homme.

Mais ils étaient restés prédateurs, alors que l’homme était devenu destructeur

 PAUL EMILE VICTOR

LES LOUPS dans CITATIONS loups

29 janvier 2018

0 Commentaire

LE SOLEIL

LE SOLEIL

 

 

On croit la vie plus belle

 

A l’autre bout du ciel

 

Mais nous avons peut être au coeur

 

Ce qu’on cherchait ailleurs.

 

On part souvent trop loin

 

Oui mais quand on revient

 

Quelque chose en nous a changé

 

On a enfin la vérité.

 

Le vrai soleil n’est pas celui

 

qui brille la haut pour les oiseaux,

 

Le vrai soleil n’est pas celui

 

qui brûle la peau lorsqu’il fait beau

 

Quand on est heureux

 

Ce n’est qu’au fond de nous

 

Qu’il s’éveille et qu’il grandit,

 

Le vrai soleil brille au fond de nos yeux.

 

On ne l’a jamais vu dans le ciel en plein midi

 

Au temps des cheveux gris,

 

Au bout de notre vie,

 

Quand nos cœurs seront presque usés

 

Dans tes yeux je le verrai s’éterniser.

 

Le vrai soleil n’est pas celui

 

Qui met ses diamants sur l’océan.

 

Le vrai soleil peut se lever

 

Un soir à minuit si ça lui dit.

 

Il peut venir un jour

 

sous la pluie nous aveugler,

 

C’est en dedans qu’il nous éblouit de sa clarté,

 

Le vrai soleil est au fond de nos yeux

 

Quand on est heureux.

55

 

28 janvier 2018

0 Commentaire

A UNE PASSANTE

La rue assourdissante autour de moi hurlait.

Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,

Une femme passa, d’une main fastueuse

Soulevant, balançant le feston et l’ourlet ;
Agile et noble, avec sa jambe de statue.

Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,

Dans son oeil, ciel livide où germe l’ouragan,

La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
Un éclair… puis la nuit ! – Fugitive beauté

Dont le regard m’a fait soudainement renaître,

Ne te verrai-je plus que dans l’éternité ?
Ailleurs, bien loin d’ici ! trop tard ! jamais peut-être !

Car j’ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,

Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais

CHARLES BAUDELAIRE

passante

12

Gabrieletdominique |
The city of Manchester |
La petite baroude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Austraaliyahtrip